La boxe pieds-poings
Rechercher :
 
 
Le Site

Tout savoir sur le site de la boxe pieds-poings, son historique, son auteur, ses distinctions et vos témoignages.

Accueil du site Le SitePrésentation de l’auteur
Présentation de l’auteur




Né en décembre 1951 à Paris, j’ai suivi des études de sciences économiques et de sciences politiques. J’ai ensuite exercé des responsabilités administratives et de production au sein de la Société Française de Production audio-visuelle (SFP) avant de me tourner vers l’écriture de scénarios en 1991. Depuis le début des années 2000, je me consacre à la communication d’entreprises.

C’est ma participation, en 1991, à la série « GOAL » de France 2 sur le football qui m’a fait découvrir l’univers du sport.

Sensible au désarroi des jeunes des cités issus de l’immigration, j’ai pris contact en 1992 avec Khalid El Quandili, président de l’association Sport Insertion Jeunes dans le but de concevoir une série dans le même style que « GOAL » mais sur la boxe pieds-poings. Ce projet n’a pas eu de suite mais il a été pour moi le point de départ d’une aventure bouleversante.

L’enquête dans les cités

Pour mener l’enquête indispensable sur le terrain, j’ai pénétré dans l’univers des cités de la région parisienne et dans celui, si attachant, de la boxe.

À partir de juillet 1993, j’ai pu rencontré de nombreux jeunes des cités, de grands champions, des entraîneurs et des animateurs sur le terrain.

C’est le fruit de cette enquête que j’ai souhaité transmettre en créant ce site web.

C.J.

Pour m’écrire contact@boxepiedspoings.fr

Visitez aussi mon site personnel :

www.christianjulia.com

17 mai 2012
Ce site vous plaît ?
Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :

Haut de page

 

NAVIGATION


Les Champions
Les Galeries
Le Petit Journal
Les Vidéos
Le Kiosque
Les Liens
Les Formulaires
Le Site
Quoi de neuf

OUTILS


Plan du site

LA PLANETE BOXE COMMUNIQUE

 
© La boxe pieds-poings. Textes et photos de Christian Julia. 1997-2017. Reproduction interdite.
Site conçu par On a beau dire ! avec SPIP