La boxe pieds-poings
Rechercher :
 
 
 
Les revues disparues

L’histoire de la boxe pieds-poings est rythmée par l’apparition de revues consacrées à ces disciplines. Malgré leurs qualités et la passion qui animait leurs responsables, elles n’ont duré que quelques numéros. Nostalgie assurée !

Accueil du site Le KiosqueLes revues disparues
LES REVUES

Couverture du n°181 d’avril 2011

PunchMag

(ex-UPPERCUT)

La revue a cessé de paraître en 2012. Elle a publié sur son site le message suivant :

Après dix-huit années d’existence « le magazine de toutes les boxes » jette l’éponge.

Animer un magazine sur le noble art devenait de plus en plus difficile dans le contexte français. Le fond vient d’être atteint : la boxe anglaise ne compte plus aucun boxeur tricolore titré au niveau international et les amateurs sont revenus sans la moindre médaille des JO.

Cette situation catastrophique ne pouvait pas être sans conséquence, même si les boxes pieds-poings tirent leur épingle du jeu, sur un magazine dont la mission première était de mettre en valeur les champions français.

Espérons que la boxe anglaise va rapidement connaître un nouvel essor et nous fera regretter notre décision. En attendant, PunchMag remercie tous ceux qui l’ont accompagné durant ses dix-huit années d’existence et, en tout premier lieu, ses fidèles lecteurs.
Merci à tous.

Créé en octobre 1994, PunchMag, qui s’appelait à l’origine "Uppercut", est venu combler le vide laissé par la disparition de la revue « Ring » (voir la rubrique "Revues disparues"). La revue aborde l’ensemble des boxes, anglaise et pieds-poings. Elle traite de l’actualité et fait des portraits. Elle s’articule surtout autour des professionnels de valeur internationale. En boxe pieds-poings, comme Karaté-Bushido, elle ne rend compte que de l’actualité française. Elle ignore ce qui se passe à l’étranger dans ces disciplines.

Une décision de justice a obligé la revue à changer de titre en mai 2000. Ainsi, Uppercut est devenu PunchMag en gardant la même formule.

Périodicité : mensuelle.

Site Internet : www.punchmag.fr


Couverture du n°2 de mai-juin 2008

Men’s Fight

Le premier numéro de cette revue est paru en mars 2008 avec pour ambition de porter sur la boxe et surtout sur les boxeurs un autre regard.

Avec Aurélien Duarté comme rédacteur en chef, elle affiche son style : du punch et de l’élégance. Il manquait effectivement dans la presse une revue qui montre que la boxe est un mode de vie, une manière d’être.

Grâce à une recherche visuelle poussée et des portraits de boxeurs qui tentent d’aller au-delà de ce que le commun des mortels voit le ring, Men’s Fight souhaite mettre en valeur plus qu’un sport, une certaine idée de la masculinité d’aujourd’hui.

Directeur de la publication : Philippe Miot
Rédacteur en chef  : Aurélien Duarté.

Périodicité : Tous les deux mois.

Prix : 6 euros.

Éditeur : REACTIFF


Couverture du n°2 de décembre 2001

Pur Impakt

Sortie à la rentrée de 2001, la revue "Pur Impakt" n’aura vécu que 8 mois, l’espace de 4 numéros (cette revue était bimestrielle). Son mérite résidait notamment dans une mise en page très moderne, très audacieuse, un peu confuse parfois, abusant des expressions anglaises, mais qui correspondait bien au goût d’une partie du public de la boxe pieds-poings, très proche du mouvement hip-hop. Elle était exclusivement consacrée à la boxe pieds-poings.

Directeur de la publication : Amo Flaye.

Collaborations : Kamel Khemili, Philippe Dargent, Arman Piola, Benoît Roulier, Naj, Jérôme Huon, etc.

Société d’édition : BULLZ EDidtions

Périodicité : bimestrielle.

Prix : 4,5 euros.


Couverture du n°1 de novembre 1998

Boxes Magazine

Le premier numéro de Boxes magazine est sorti en novembre 1998. Ce nouveau magazine traitait de toutes les boxes, à la fois "anglaise" et "pieds-poings". Il n’abordait pas la boxe française-savate. En revanche, il abordait les nouvelles formes de combat ("Free Fight"). Il a cessé de paraître en juillet 1999. Son importante pagination (80 pages) entraînait des coûts élevés que ses ventes n’ont pu compenser à un moment où dans le paysage français dominé par la revue Uppercut naissait une autre revue de boxe (Rings of the World).

Directeur Général, Directeur Artistique : Franck Chemla
Directeur de la publication : Jean-Marc Chemla
Rédacteur en chef  : Kamel Khemili
Journalistes  : Jean-Jacques Desplanque, Fabrice Dusch.

Périodicité : mensuelle.

Prix : 30 F.

Editeur : BX SPORT/FJM Publication


Couverture du n°1 de mars 1999

Ring of the World

Ring of the World a sorti son premier numéro en mars 1999. Edité et dirigé par Benoît Ribon, un industriel du sud de la France qui fabrique notamment des sacs de frappe, cette revue, comme son nom très "outre-Atlantique" l’indiquait, avait pour ambition de traiter l’actualité des rings du monde entier. La boxe anglaise y tenait une large part. La boxe pieds-poings y était également abordée ainsi que les formes modernes de lutte. La revue a cessé de paraître à l’été 2000 après 16 numéros.

Directeur de la publication  : Benoît Charles.
Diverses collaborations.

Société d’édition : Proteam Edition - 30390 - ARAMON.

Périodicité : mensuelle.

Prix : 30 F.


Couverture du n°12 de juillet 1996

Pieds & Poings

Créé en 1995, le magazine « Pieds & poings » se voulait un reflet des boxeurs "de base". Il donnait une grande place à la vie des clubs. Comme son nom l’indique, il se consacrait uniquement à la boxe pieds-poings. Il était animé par l’infatigable Alain Baron. Il a souffert d’un système de distribution particulier qui le rendait introuvable dans les kiosques. Il a souffert également d’une périodicité très variable. En fait, ce ne sont pas les pratiquants qui achètent ces revues, mais les passionnés. Les revues qui ne traitent pas des champions internationaux de boxe anglaise (surtout des poids lourds) ou des arts martiaux (très porteurs pour les annonceurs) ont peu de chance de survivre. La revue a disparu à la fin 1996.

Directeur de la publication : Christian Rebrassé
Rédacteur en chef : Roger Martin
Reporter : Alain Baron

Périodicité : mensuelle.

Prix : 20 F.


Couverture du n°1 d’octobre 1994

Middle Kick

Le nouveau magazine de la boxe thaï

Créée en octobre 1994, cette revue trimestrielle était uniquement consacrée à la boxe thaïlandaise. Elle répondait à la nécessité de donner une image plus sereine d’un sport qui traînait encore une réputation "sulfureuse". Elle se voulait résolument tournée vers les sportifs de base et la vie des clubs. Elle n’était vendue que par abonnement. Malheureusement, malgré ses grandes qualités et son excellent esprit, elle ne vécut que quelques numéros.

Directeur de la publication : Pascal SILVERA
Rédacteur en chef : Pascal SILVERA
Rédacteur en chef adjoint : Audrey GLAIMAN
Directeur artistique : Paul SILVERA

Société éditrice : Association loi 1901 - Silver Boxing Camp

Périodicité : trimestrielle

Prix : 20 F


Les Nouveaux Gladiateurs

Magazine créé en mai 1995 sur un concept très original qui mêlait intimement les sports pieds-poings, le cinéma et le show-business. Il s’était fait très tôt l’écho de nouvelles disciplines très controversées comme le Pancrace ou le Valetudo. Les arts martiaux de tradition y côtoyaient gaillardement le kick-boxing et le bel Arnold... C’est sans doute précisément ce mélange des genres, entre revue sportive et magazine de films d’action, qui a coûté la vie à cette revue d’excellente qualité au très grand dynamisme. En outre, elle ne paraissait qu’une fois tous les deux mois. Sa parution s’est arrêtée au bout d’une douzaine de numéros.

Directrice de la publication : Lola Partouche
Responsable de la publication : Jacques Dahan
Directeur de la rédaction : Jean-Paul Maillet
Rédaction : J.-J. Desplanque

Périodicité : bimensuelle.

Prix : 26 F.


Couverture du n°21 de mai 1988

Ring International

Magazine créé en 1986, "Ring International" a marqué la mémoire de tous les passionnés de boxe pieds-poings. Chaque numéro faisait la part belle à ces disciplines nouvelles qui, à l’époque, suscitaient un grand engouement. C’était au temps où Richard Sylla, l’actuel entraîneur national de la boxe française, faisait confiance à "Vitadine Minceur" et tirait en... full-contact ! "Ring International" était une mine d’informations. Elle exprimait parfaitement le courant ascendant qui portait la boxe pieds-poings au tournant des années 90. Elle consacrait une part importante à la boxe anglaise. Très dense, très illustrée, elle était un modèle du genre, sans équivalent aujourd’hui (mais la boxe a, elle aussi, beaucoup changé). Elle a cessé de paraître à la fin des années 80 mais a continué sous un autre nom (voir plus bas).

Directeur de la publication et rédacteur en chef : Dominique Georges

Chefs de rubrique : Louis Girard (boxe amateur et indépendants), Thierry Chambefort (boxe pro), Dominique Georges (B.F. savate et boxe thaï), Dominique Bouchet (boxe américaine), Didier Simonpiétri (boxe thaï).

Périodicité : mensuelle.


Couverture du n° de novembre 1990

Rings Magazine

À partir de 1991, Didier Simonpietri et Dominique Bouchet, deux "anciens" de Ring International, décident de relancer ce magazine mais comme ils n’ont pas la propriété du titre, ils le font reparaître sous le nom de Rings Magazine. Et c’est sous ce nom qu’il est paru jusqu’au début de l’année 1994, où la parution est arrêtée à la suite du décès de Didier Simonpietri.

Directeur de la publication : Gilles Raynal.

Rédacteur en chef : Didier Simonpietri.

Périodicité : mensuelle.


Ce site vous plaît ?
Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :

Haut de page

 

NAVIGATION


Les Champions
Les Galeries
Le Petit Journal
Les Vidéos
Le Kiosque
Les Liens
Les Formulaires
Le Site
Quoi de neuf

OUTILS


Plan du site

LA PLANETE BOXE COMMUNIQUE

 
© La boxe pieds-poings. Textes et photos de Christian Julia. 1997-2017. Reproduction interdite.
Site conçu par On a beau dire ! avec SPIP