La boxe pieds-poings
Rechercher :
 
 
 
Le Petit Journal

Des échos de la boxe pieds-poings et des boxeurs.

Accueil du site Le Petit JournalMohamed Galaoui, et de 4 !
Portrait
Mohamed Galaoui, et de 4 !
par Christian Julia




Le pensionnaire de l’Escale Boxing Club (Konateam) de Villiers-sur-Marne (94) a décroché samedi dernier à Milizac, près de Brest, la ceinture intercontinentale WAKO pro des - 67 kg en K-1 en battant par KO à la deuxième reprise l’enfant du pays, Steven Landuré. C’est par un magnifique coup de genou à couper le souffle - au sens propre et au sens figuré ! - qu’il a conclu une saison de haute volée : pas moins de 4 ceintures conquises en un an ! Portrait d’un boxeur attachant et déterminé.

Mohamed Galaoui photographié en avril 2013 avec les 3 ceintures conquises en 9 mois.

Flash back. Ce vendredi 23 mars 2013, Mohamed Galaoui n’est pas peu fier. Le Centre socioculturel L’Escale de Villiers-sur-Marne s’apprête à récompenser son parcours sportif. Trois ceintures conquises en 9 mois : ceinture de champion d’Europe Muay Thaï en mai 2012, ceinture de champion d’Europe K-1 en janvier 2013, ceinture intercontinentale en février 2013 à Belfort.

Tous les membres du club animé par son coach, le champion du monde de muay thaï Moussa Konate, sont réunis pour assister à la petite fête. Mais pas seulement ses amis sportifs, ses collègues aussi sont là. Car depuis deux ans, Mohamed Galaoui est agent de médiation à Villiers-sur-Marne. « Mon travail consiste à m’occuper des jeunes de 17 à 25 ans, explique Mohamed, afin de les aider dans leur projet scolaire, professionnel, associatif ou sportif. Je m’occupe aussi des jeunes en réinsertion pour qu’ils retrouvent leur place dans la société à travers le sport, ou d’autres activités ou des projets personnels ».

Le maire de Villiers-sur-Marne, M. Benesti, félicite Mohamed Galaoui pour son parcours sportif et pour ses actions en faveur des jeunes de la ville.

Le maire de Villiers-sur-Marne, M. Benesti, est venu en personne féliciter Mohamed Galaoui pour son parcours exceptionnel. Les succès de Mohamed sont pour lui un grand motif de satisfaction, à plusieurs titres. Ils donnent tout son sens au concept de centre socioculturel qu’il a eu à cœur de créer pour accompagner les jeunes de la ville dans leur développement. La réussite de Mohamed dans le domaine sportif est aussi un exemple pour les autres jeunes. Allumer les projecteurs sur quelqu’un comme lui est un encouragement pour tous les jeunes. C’est la preuve qu’il n’y a pas de fatalité et que l’effort finit toujours par payer.

L’attachement de Mohamed Galaoui à la ville de Villiers-sur-Marne est récent. Il est en effet né à Meaux, en Seine-et-Marne, il y a 24 ans, dans une famille qui comptait déjà quatre grandes sœurs et deux grands frères. Considéré longtemps, avec affection, comme "le petit dernier", il a très vite voulu devenir... le grand premier... sur les rings ! C’est dans le club de Bébert Hamouri, le découvreur de la plupart des champions de Meaux, qu’il commence la boxe à 17 ans. Il tire d’abord en savate-boxe française et devient en 2007 champion de France et vice-champion du monde junior dans cette discipline. Il s’essaie ensuite avec brio au full-contact et devient vice-champion du monde amateur.

Mohamed Galaoui en compagnie de Bébert Hamouri
qui lui a permis de faire ses premières armes en savate-boxe française.

Pourquoi la boxe ? « La boxe est une passion, nous explique Momo. C’est un sport très enrichissant où l’on apprend le contrôle de soi, le respect de l’autre et à avoir une hygiène de vie pour être dans les meilleures conditions physiques possibles. La boxe, c’est la vie. Il faut toujours se surpasser et jamais baisser les bras, quoi qu’il arrive. C’est un sport où on ne peut pas tricher. Si tu ne t’entraînes pas, ça se voit direct sur le ring. Ce que j’aime aussi c’est que rien n’est fini tant que le gong de fin n’a pas sonné. Tout est encore possible jusqu’au bout. C’est comme dans la vie ».

Mohamed Galaoui se consacre de plus en plus au muay thaï et va régulièrement s’entraîner en Thaïlande (Photo prise au camp du RM Boxing à Pataya).

Le début de la saison 2010-2011 marque un tournant dans son parcours. C’est la rencontre avec la boxe thaïlandaise. Il est de plus en plus attiré par cette discipline exigeante. Il est déjà allé s’entraîner dans le camp animé à Pataya par Rachid Saada du RM Boxing de Saint-Ouen. Un été, le petit Momo est devenu Momotek ! Et ça change tout ! Le pas décisif sera franchi après un entraînement avec Moussa Konate, un jour, au club de l’Escale, le Konateam.

L’homme a un palmarès impressionnant : champion de France de Kick-boxing en 2001, 2002 et 2003, champion du Monde WPKL de Kick-boxing en 2002 et 2004, vice-Champion du Monde en 2006, champion d’Europe WAKO PRO en 2008, champion du Monde WAKO PRO Boxe Thaïlandaise en 2009.

Une grande complicité unit Mohamed Galaoui et Moussa Konate, son entraîneur du Konateam de Villiers-sur-Marne.

Entre les deux hommes, le feeling passe tout de suite et le Meldois se met de plus en plus à apprécier la ville de Villiers-sur-Marne, qui le lui rend bien. « J’avais de l’ambition, raconte Mohamed. Je savais que la Konateam de l’Escale Boxing Club était réputée pour être une écurie de grands champions, et je voulais me lancer dans la boxe thaïlandaise. Le choix de Villiers-sur-Marne a été évident pour moi. Et je le regrette pas, au contraire ! Je remercie M. Benesti, le maire, et aussi la municipalité, mes collègues et mes responsables pour leur soutien. Ils font un travail formidable pour les jeunes et je suis vraiment content d’y participer ».

En mai 2012, Mohamed Galaoui remporte sa première ceinture de niveau international.

Il enchaîne alors les succès sportifs. En avril 2012, il est vice-champion de France classe A en muay thaï et, à peine un mois plus tard, en mai 2012, justement à Villiers-sur-Marne, il devient champion d’Europe WAKO pro face à Mohamed El Aouaji, le champion du club Carcharias de Perpignan, avec un spectaculaire coup de coude retourné qui surprend son adversaire dans la première reprise. C’est aussi avant la limite, sur blessure cette fois dans la troisième reprise, qu’il conquiert le titre de champion d’Europe K-1 dans un gala à Meaux organisé par Bébert Hamouri. Mohamed ne se repose pas sur ses lauriers et le 23 février 2013 il s’empare de la ceinture intercontinentale lors du Lion Belt de Belfort avec un coup de pied retourné au foie qui terrasse son adversaire. Et c’est aussi par KO qu’il a conquis la ceinture intercontinentale WAKO pro samedi dernier. « C’est vrai, reconnaît Momo, mes 4 ceintures ont été obtenues avant la limite, sur KO. J’en suis fier. Comme ça il n’y pas de contestation, pas de favoritisme. C’est la loi des boxeurs qui fait la décision ».

La ceinture intercontinentale que Mohamed Galaoui a décrochée samedi dernier à Brest en représentant la Tunisie (Mohamed est entouré de Ludovic Millet et de Moussa Konate).

Des projets ? « Bien sûr, je vise maintenant un titre mondial. Toujours plus haut. Je tiens à remercier tous ceux qui me suivent dans mon parcours, qui me soutiennent, mes amis, ma famille, ma mère surtout, dont le sourire me fait oublier toutes mes souffrances, tous ceux qui m’accompagnent dans les galas, tous ceux qui croient en moi et que je ne vais pas décevoir ! ».

Pour Mohamed Galaoui, le soutien de sa famille (ici sa mère) et de ses amis (ici Ludovic Millet) est très important.

Sur le ring, Mohamed Galaoui est un boxeur malin, d’une excellente condition physique, qui sait faire le spectacle, et le public en redemande. Rançon de ce succès, il est très souvent sollicité. Sa saison 2012-2013 vient de se terminer en beauté mais elle a été très chargée. Il va maintenant goûter un repos bien mérité avant de reprendre son ascension vers les sommets et de continuer à mettre en pratique sa devise : « Si tu prends des coups, il faut avancer, se relever et rien lacher ».

Christian Julia.

Mohamed Galaoui en vidéo


Best of de la carrière de Mohamed Galaoui.

Portrait de Mohamed Galaoui réalisé pour la télévision marocaine.

2 messages
  • Mohamed Galaoui, et de 4 ! 6 septembre 2013 16:35

    mon frère cheri !!!!!! quel plaisir de te regarder combattre sur le net !!!!!! j ai tjs pas eu le courage de te venir te voir en direct, lol. merci a toi d’etre reste aussi humble et droit comme tu l’as tjs été.Change rien tu brilles !!!!!! à toi de reconnaitre quelles sœurs t’as envoyé ce message

  • Mohamed Galaoui, et de 4 ! 4 février 2015 11:21, par La tornade

    A quand la rencontre Mohamed Galaoui VS Guillaume Pascal alias Igor ?!

Ajouter un commentaire

 
1er juillet 2013

Ce site vous plaît ?
Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :

Haut de page

 

NAVIGATION


Les Champions
Les Galeries
Le Petit Journal
Les Vidéos
Le Kiosque
Les Liens
Les Formulaires
Le Site
Quoi de neuf

OUTILS


Plan du site

LA PLANETE BOXE COMMUNIQUE

 
© La boxe pieds-poings. Textes et photos de Christian Julia. 1997-2017. Reproduction interdite.
Site conçu par On a beau dire ! avec SPIP