La boxe pieds-poings
Rechercher :
 
 
 
Le Dictionnaire de la boxe pieds-poings

En 300 mots, l’essentiel sur les quatre disciplines de boxe pieds-poings les plus pratiquées en France aujourd’hui, mais aussi sur la boxe anglaise, les sports de combat et les arts martiaux.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W |


Bagarre de rue


Le développement des structures de base de la boxe pieds-poings est parfois freiné par certains responsables qui craignent que ce sport ne consiste au fond qu’à apprendre au jeune à se bagarrer dans la rue.

L’observation des faits prouve qu’il n’en est rien. Au contraire, la pratique d’un sport de combat calme l’individu et l’amène à prendre conscience des risques qu’il encourt et fait encourir dans l’affrontement avec l’autre. La pratique de la boxe pieds-poings donne une confiance en soi qui, le plus souvent, se manifeste dans une sorte de force tranquille et d’autorité naturelle. S’il s’adonne à la compétition de haut niveau, le pratiquant veille à ne pas exposer son corps à des risques inutiles. Par ailleurs, au fur et à mesure qu’il acquiert des titres, il n’éprouve plus le besoin de prouver quoi que ce soit à ceux qu’il croise dans la rue...

Il est exact que les débutants, très fiers des techniques qu’ils commencent à pratiquer, sont tentés d’en « faire profiter » leurs amis après le cours. Mais ce comportement évolue vite. L’émerveillement de la découverte disparaît peu à peu. Et le pratiquant, passés les premiers progrès rapides, est confronté aux exigences de son sport et en « rabat » un peu...

Il est exact aussi que certains groupes extrémistes s’entraînent selon des techniques militaires de « close-combat » où l’on peut retrouver les techniques de pied de la boxe pieds-poings. Mais aucune salle d’entraînement ne ressemble à un camp de préparation au combat de rue. Ce serait d’ailleurs accorder peu de confiance aux entraîneurs et peu de crédit au souci qui les anime de fournir aux jeunes qui fréquentent leurs salles une certaine conception de la relation sociale.

Pourtant, un rapport direct existe entre la pratique de ce sport et la rue. La vie dans certains quartiers peut présenter quelques dangers. Comme les arts martiaux, la pratique de ce sport peut correspondre à un souci d’auto-défense. On explique ainsi en partie que de plus en plus de jeunes filles fréquentent les salles d’entraînement.

C’est à l’entraîneur de jouer subtilement sur l’attirance initiale du jeune pour la bagarre et, petit à petit, l’amener à découvrir d’autres valeurs, plus proprement sportives. C’est par le biais de la salle d’entraînement qu’il est possible de mener une action auprès de ces jeunes qui, sans cela, resteraient dans la rue, insaisissables et livrés à eux-mêmes... Rares sont les boxeurs qui déclarent être venus à la boxe par goût de la bagarre. Le fait qu’ils fassent usage de leurs poings et de leurs pieds ne doit pas tromper. Aimer se bagarrer et aimer se battre sont deux aspects humains totalement différents, même si les armes utilisées sont semblables. Le bagarreur est un querelleur, le boxeur un battant.

Cette confusion entre les deux types psychologiques expose souvent le boxeur à des situations difficiles. Il n’est pas rare de voir son entourage provoquer ou chercher à provoquer dans des lieux publics des rivalités pour le seul plaisir de voir leur champion à l’œuvre. Ledit entourage table sur le sens de l’honneur dudit champion pour le piéger (« Tu vas pas te défiler...! »). Et il faut beaucoup de courage audit champion pour se sortir de cette situation et se séparer d’amis qui lui veulent si peu de bien...



Les autres articles sur le même thème (Société) :

 
20 juin 2011
Le "TOP 50" des articles les plus lus
Enchaînements (20100) Blessures (18741) Age (18347) Entraînement (17151) Echauffement (13826) Coups de pied (11372) Abdominaux (8997) Etirements (7463) Vaseline (6409) Boxe anglaise (5021) Interdictions (4833) Musculation (4804) Bagarre de rue (4081) Balayage (Fauchage) (3957) Droitier (3801) Déroulement d’une compétition (3794) Jeu de jambes (3792) Chauss’Fight (3747) Déplacements (3628) Récupération (3291) Sautés (Coups de pied) (3242) Sac de frappe (2996) Bandage (2938) Œil du Tigre (2781) Kick-Boxing (2761) Shadow-boxing (2705) Respiration (2703) Pugilat (2662) Boxe française-Savate (2560) Chevillère (2554) Circulaire (Coup de pied) (2495) Boxe pieds-poings (2435) Garde (2428) Muscles (2406) Coquard (2379) Coups de genou (2377) Tactique (2366) Muay Thaï (2340) Full-Contact (2268) Assouplissements (2092) Protège-dents (2057) Coups de poing (2029) Bouclier (PAO) (2026) Retournés (Coups de pied) (1988) Corde à sauter (1931) Mental (1927) Points vitaux (1899) Encaisser (1852) Sexualité (1848) Noble art (1811)


Le Dictionnaire de la boxe pieds-poings de Christian Julia
© Textes et photographies Christian Julia. 1997-2013. Reproduction interdite.

Ce site vous plaît ?
Aidez-moi à l'animer en me faisant un don
sur le site sécurisé de PayPal :

Haut de page

 

NAVIGATION


Les Champions
Les Galeries
Le Petit Journal
Les Vidéos
Le Kiosque
Les Liens
Les Formulaires
Le Site
Quoi de neuf

OUTILS


Plan du site

LA PLANETE BOXE COMMUNIQUE

 
© La boxe pieds-poings. Textes et photos de Christian Julia. 1997-2017. Reproduction interdite.
Site conçu par On a beau dire ! avec SPIP